Clémentine Druenne : Une vocation kiné, une fidèle qui s'arrête !...

[ INTERVIEW & TÉMOIGNAGES ]


Suite à l'arrêt de carrière de la Capitaine Clémentine DRUENNE pour reconversion professionnelle, celle que vous avez élue "PassionNantes de la décennie" nous explique son choix difficile à travers une interview exclusive, suivi de témoignages personnalisés.


Clémentine... Un beau livre de 9 chapitres avec le VBN, il est temps de tourner la dernière page et d'en écrire une autre, comment fait-on un choix tel que celui-ci ?


Ce n’est clairement pas évident...! C’est vrai que ça va être un grand changement pour moi puisque je joue au volley depuis 20 ans. Ça fait 11 ans que je le pratique de manière bi-quotidienne... et surtout 9 ans que je joue et m’éclate à Nantes ! C’est une page qui se tourne, ou plutôt un nouveau chapitre qui s’ouvre. Bien sûr, ça me fait un pincement au cœur car je porte une affection particulière au VBN. Je me suis longuement posé la question de savoir ce que je voulais faire pour la saison prochaine. Je ne voulais pas faire la « saison de trop ». Je me suis toujours dit que j'arrêterais le jour où je ne prendrais plus de plaisir en jouant et je me suis rendue compte que les choses avaient changé depuis ma blessure, que mon rapport au volley était différent. J’ai passé une super saison en tant que capitaine. L’équipe était top. J’ai eu un super relationnel avec Cyril et Guillaume. Humainement, la saison m’a beaucoup apporté, mais je ne m’amuse plus autant à jouer qu’avant. De plus, en parallèle, j’ai eu une proposition très intéressante pour travailler en tant que kiné à La Chapelle. Donc comme dirait ma mère, j’ai choisi d’entamer la « vraie vie » ^^


Après 9 saisons à Nantes, on peut penser que tu as tout vu avec le club, peux tu nous donner 4 souvenirs fous ?


J’espère que je n’ai pas tout vu avec le club et qu’il lui reste encore de belles aventures à vivre ;)


Ce n’est pas simple de choisir mais je commencerai par parler de la victoire contre Cannes à Saint-Jo. Je me souviens encore de l’ambiance qui régnait dans la salle et de l’explosion de joie à la fin du match ! C’était la première fois qu’on battait cette équipe qui n’était pas habituée à la défaite jusque là. C’était vraiment dingue !!


Ensuite, j’ai deux souvenirs qui m’ont particulièrement marquée mais pas pour les mêmes raisons. Les deux se sont passés à Baku durant la saison 2014-2015. Tout d’abord, le match. C’était la première fois que le club jouait une coupe d’Europe, et en plus la Ligue des Champions ! On avait vraiment fait un match de folie !! On était outsider et pourtant on a tenu la dragée haute à l’équipe de Baku. On est allé jusqu’au tie-break, malheureusement perdu, mais c’était un match formidable de qualité de jeu, d’émotions et d’intensité.


Mon autre souvenir, c’est la chambre d’Éric, notre kiné (bizarre dit comme ça !!). Marion, Luiza, Nina et moi nous y sommes retrouvées pour y vivre une soirée dont je tairai les détails ! Tout ce que je peux dire c’est que Diam’s et Vitaa n’avaient qu’à bien se tenir !!


Pour finir, je parlerai de 2 matchs à domicile : contre Fenerbahce puis cette année, contre Conegliano. Ce n’était pas forcément les plus beaux matchs mais c’était un plaisir immense et une super expérience de jouer contre ce genre d’équipes, contre des filles qu’on a l’habitude de voir jouer à la télé, des « stars » du volley.



Tu as commencé à Jean Jahan et tu finis à Mangin Beaulieu, on peut parler de grand écart... Quelle est ton analyse ?  


Ce changement était important pour le club et suivait son évolution.

Je garde des souvenirs magiques de Saint-Jo. Certes, la salle n’était pas très grande et le sol, on en a assez parlé, n’était pas le plus adapté à la pratique du sport de haut niveau, mais il y régnait toujours une ambiance de folie. On savait que chaque week-end la salle serait remplie et qu’on serait dans notre « chaudron ». C’était vraiment de belles années qui se sont terminées avec le changement de fonction de Sylvain qui est passé manager. Je me souviens encore du dernier match où j’ai versé ma petite larme (comme souvent ^^). Saint-Jo c’est l’âme du club, là où tout a commencé. Mangin c’est une autre dimension à l’image de la place qu’a prise le volley féminin nantais. C’était nécessaire par rapport aux résultats du club et à ses ambitions. Il était important d’avoir les infrastructures en conséquence. On s’est rapidement habitué au « luxe » : notre propre vestiaire, gymnase partagé uniquement avec les handballeuses, salle de musculation attenante. Nous n’avions plus besoin de changer de salle ni de prendre de nouveaux repères ce qui nous a permis de vivre plus sereinement la coupe d’Europe. Cette salle a permis une plus grande visibilité avec l’augmentation du nombre de places et de réaliser des records d’affluence (merci Elo et Marine). Nous avons joué des matchs dans une grande salle bondée, portées par le public !!



Clémentine jeune joueuse qui commence sa carrière et Clémentine Capitaine de l'équipe, quelle analyse fais-tu de cette belle évolution ?


Je suis heureuse :)

Je suis vraiment heureuse d’avoir fait toute ma carrière au VBN et d’avoir pu grandir avec le club. Je suis arrivée à 17 ans à ma sortie de l’IFVB. J’ai eu la chance d’avoir un peu de temps de jeu dès la première année, temps de jeu qui a augmenté jusqu’à ma blessure. Je pense avoir progressé au fil des années et pris confiance en moi (et c’était pas gagné ^^). J’ai eu la chance de toujours être soutenue par le club même dans les moments plus compliqués. Le club m’a toujours fait confiance et je ne remercierai jamais assez les coachs et dirigeants pour ça.

Je suis vraiment heureuse de terminer au poste de capitaine. Je l’ai ressenti comme une chance et une reconnaissance de la part du club. Humainement, ça m’a beaucoup apporté et j’ai essayé de faire au mieux ce job. Cette année, l’équipe m’a semblé être une équipe de capitaines! Chacune avait son rôle, communiquait et a apporté sa pierre à l’édifice.



Quel bilan fais-tu de cette dernière saison avec le VB Nantes ?


C’était une très belle saison ! Je pense qu’on n’a jamais eu une équipe aussi forte, aussi complète au VBN. L’ambiance dans l’équipe était vraiment top et le mot équipe prenait tout son sens avec notre groupe. On termine à une très belle deuxième place synonyme de Ligue des Champions. Ce sera la seconde fois d’affilée pour le club et c’est une très belle récompense. Ça montre que le club fait vraiment partie de l’élite du volley féminin français.

On a joué des matchs dans des ambiances incroyables. Le match contre Blaj à domicile reste pour moi le plus beau de la saison. Bref, une magnifique saison sur le plan sportif, qui plus est entre amies.



On ne peut pas aborder 2019/2020 sans parler de cette fin plus que particulière. Ce n'est pas la fin rêvée j'imagine, mais quel est ton sentiment ?


Bien évidemment, c’est particulier de terminer comme ça. Je pense que ça aurait pu être « notre année ». Nous avions l’équipe pour aller chercher un titre et j’aurais aimé que nous puissions l’offrir au club (en plus, j’avais toujours dit que je ne partirais pas tant que nous n’aurions pas gagné un titre :S). Ce qui est d’autant plus étrange c’est que nous n’avons pas eu le temps de nous dire au revoir; que ce soit avec les gens du clubs, le public ou même entre nous. C’est dommage de ne pas pouvoir fêter ensemble cette saison.


Cependant, au vue des circonstances, c’était la meilleure décision à prendre. La situation actuelle permet de remettre les choses en perspective et la santé doit passer avant tout. De plus, étant donnée la durée du confinement et les incertitudes quant à la sortie, la poursuite du championnat n’aurait pas été révélatrice. Ça aurait été une nouvelle saison et après un tel arrêt, le risque de blessure aurait sûrement été trop important.


La déception n’est pas le sentiment qui prédomine. Je préfère voir le positif et garder à l’esprit la 2ème place et une nouvelle qualification en Ligue des Champions !



Clémentine version "sans tenue officielle du VBN", elle ressemblera à quoi ? Quels sont tes projets ? Aura-t-on le plaisir de te revoir dans les salles ?


Je vais faire une petite pause dans le jaune et bleu ahah. Plus sérieusement, je devrais porter un peu moins de jogging et me déguiser en femme plus régulièrement ! Je vais aussi découvrir une nouvelle vie, avec des horaires différents et des week-ends libres ! Comme je l’expliquais, je devrais commencer à travailler en tant que kiné début juin (si tout va bien). J’ai hâte de me lancer. J’ai l’exemple de Marion qui s’éclate dans sa nouvelle vie donc j’espère qu’il en sera de même pour moi. Ça ne m’inquiète pas trop parce que je sais que j’adore ce métier et j’ai la chance de travailler dans un cabinet que je connais déjà. C’était ma deuxième maison pendant quelques temps puisque j’y ai fait toute ma rééducation et j’y ai travaillé l’été dernier. Je ne retrouve donc pas uniquement des collègues :) Il va aussi falloir que je trouve une activité physique parce que, même si j’arrête le volley, je suis droguée à l’effort. Je voudrais me mettre à la course à pied, ce que je faisais déjà pendant l’été. Pendant le confinement, je me suis mise au yoga (incroyable quand on connaît ma souplesse naturelle !!) et pourquoi pas continuer en prenant des cours... avec Marion bien sûr ;)


Je reste sur Nantes donc je passerai voir des matchs et soutenir l’équipe c’est évident. Même si je pars du club, il y a des gens que j’affectionne particulièrement. J’y ai des amis, donc on me reverra ! Je connais déjà bien les chants des supporters, je ne serai pas trop perdue :)


De plus, ça sera l’occasion de dire au-revoir/bonjour à tout le monde!



Quel message pour les futures années #PassionNantes du VBN ?


Je souhaite beaucoup de réussite au club, des titres, des finales, des coupes d’Europe..! J’espère que le club gardera toujours les valeurs qui le caractérisent et aura la reconnaissance qu’il mérite. Je souhaite que le public nantais soit toujours aussi présent pour soutenir le VBN et nous offrir des soirées PassionNantes !


J’en profite pour remercier tout le monde, tous les gens qui m’ont suivie depuis mon arrivée à Nantes, le public nantais toujours au rendez-vous, les partenaires et tous les gens du club, administratifs ou bénévoles !! Merci pour tout ! J’ai passé 9 très belles saisons et c’est en grande partie grâce à vous.


Merci Sylvain et Dom qui m’ont supportée pendant 7 ans (et que j’ai supportés aussi ahah).

Merci Eric pour tes massages et ton amitié.

Merci Adrian de nous en avoir fait tant baver... et qu’est ce qu’on a pu râler!!

Merci Cyril et Guillaume pour ces 2 dernières années !! Merci pour tout ce que vous m’avez apporté!

Merci Monique pour ta gentillesse, ton soutien et ta confiance !!

Je pourrais remercier encore beaucoup de monde comme ça mais j’aurais peur d’en oublier. Les personnes auxquelles je pense se reconnaîtront j’espère :)

MERCI ! Je vous embrasse !



Témoignages


Monique BERNARD [Présidente du VBN ]

9 saisons au VBN

Un double projet mené de main de maître : volley professionnel et école de kiné, DE obtenu en juin 2018.Peu de joueuses PRO françaises, ayant joué de plus en équipe de France, ont atteint cet objectif.

Remplaçante au début de ta carrière, tu as su prendre ta place dans les différentes équipes PRO du VBN, en faisant gagner des rencontres grâce à ta polyvalence réceptionneuse attaquante et pointue. J'avoue que c'est à la pointe que je te préfère.

Une partenaire exemplaire pour tes coéquipières et une salariée tout aussi exemplaire pour nous.

Une volonté de fer pour revenir après tes blessures au genou, jamais dans la plainte.

Une capitaine durant cette saison 19/20 sur laquelle Cyril pouvait s'appuyer.

MERCI Clem pour ces 9 années au VBN  et tout ce que tu nous as donné. Heureuse de te savoir toujours nantaise. Tu fais partie de la famille VBN et de notre réussite en LAF. On se revoit bientôt.


Sylvain QUINQUIS [ Manager ]

J'ai énormément apprécié le travail effectué avec Clémentine durant toutes ces années professionnelles au Volley Ball Nantes. Ce n'est pas un hasard si elle a pu s'inscrire dans la durée au sein du club : humilité, travail voilà des valeurs qui lui sont propres et que nous essayons de mettre en application chaque jour. Elle est énormément appréciée chez nos jeunes volleyeuses. Elle peut être fière de sa carrière et a le grand mérite d'avoir pu mener ses deux projets à terme. Un an après sa binôme (Marion) elle a décidé de plonger dans une autre vie professionnelle pour aider et prendre soin des autres ça lui ressemble tellement. Je te souhaite le meilleur.  


Marion GAUTHIER-RAT [ Ex co-équipière ]

Ecrire un mot pour l’arrêt de carrière de ma Durdur ? Bien évidemment !

Mais par où commencer ? J’ai d’abord pensé écrire un paragraphe plein de verve et d’éloquence, qui aurait fait pleurer dans les chaumières et qui m’aurait très certainement valu le prochain prix Goncourt ou une proposition de chronique à France Inter. Mais après réflexion, certaines choses m’ont dissuadée.

La première, c’est que je n’en ai pas les compétences et que le résultat souhaité n’aurait probablement jamais été obtenu. La deuxième, c’est que ça m’aurait pris un temps fou, et que présentement confinée, entre le yoga, la cuisine, la sieste, les apéros visio et les séries Netflix, je suis débordée.

Et puis, si toutes les personnes qui apprécient Clémentine Druenne doivent écrire un mot, il doit y avoir une sacrée liste d’attente et je suis en train de monopoliser tout l’espace d’écriture - oups.

Bon, je vais tâcher de faire un peu plus simple. Pas besoin d’écrire un roman pour décrire la personne attachante que tu es, tous ceux qui ont eu la chance de te côtoyer le savent très bien. Ta gentillesse, ton dévouement, ta capacité d’écoute, ton humour et ta bienveillance (et j’en passe) ne font pas seulement de toi une athlète appréciée, ces qualités font surtout de toi une amie précieuse et elles feront de toi, j’en suis certaine, une kiné estimée. Je te souhaite le meilleur car c’est tout ce que tu mérites  


Lucille GICQUEL [ Joueuse VBN ]

Merci Clem pour ces deux années passées avec toi! Dans chaque situation tu as su être positive, toujours à l’écoute et toujours à nous faire rire! Très heureuse d’avoir été avec toi à Nantes et de t’avoir rencontrée!

Plein de belles choses t’attendent en dehors du volley alors bonne continuation, tu mérites le meilleur!!  


Odette NDOYE [ Joueuse VBN ]

Clem c’est juste la plus belle personne que je connaisse, c’est la force tranquille, c’est une fille géniale, avec beaucoup d’humour (d’ailleurs ses éclats de rire vont me manquer)

Quand je suis arrivée à Nantes je n’avais jamais côtoyé Clem, j’avais joué de nombreuses fois contre elle mais c’est tout ! Et très honnêtement c’est une de mes plus belles rencontres à Nantes, mais au-delà de la coéquipière, la capitaine, la joueuse, tu es et tu resteras une très bonne amie pour moi quoi qu’il arrive!

Bichette je te souhaite de t’épanouir dans ta vie de moldu, je te félicite pour toute cette carrière sportive, de la grande joueuse qui a toujours fièrement porté les couleurs de Nantes.

Je suis très fière de t’avoir comme amie tout au long de la saison, ça fait aucun doute, tu vas être une Kiné incroyable !!

Je te souhaite d’être heureuse parce que tu le mérites bichette !!

CLÉMENTINE !!!!! DRUENNE !!!!!

Zod  


Guillaume OLIVAUD-DESILES [ Coach adjoint ]

Clémentine,

Une joueuse merveilleuse qui s’arrête ! Merveilleuse en tout point, sur le point humain, sur le point tactique, sur le point technique… Au moment où j’ai écouté ton message m’annonçant ta décision de fermer la page Volley, tellement de souvenirs et d’images ont traversé mon esprit. Celle ou je te donne la plaquette pour aller servir et nous donner l’avance suffisance pour se qualifier en finale du Championnat de France et en Ligue des Champions, les clappings dos à dos à Mangin Beaulieu, nos moments de discussions avant entrainement vu que tu étais toujours la première ! Je n’ai pas pu te rappeler, je n’ai pas eu la force de suite, en l’instant je savais que j’avais perdu une formidable collègue, une précieuse joueuse, une confidente pour régler les soucis, une amie au quotidien !

Je te souhaite le meilleur dans ta nouvelle carrière ! Et le positif, c’est que je récupère mon amie pour les jeux de société et tout ce qui va avec ! :D


Eric BREZILLON [ Kiné du VBN ]

J'ai connu Clem  quand elle avait 17 ans, au stage de début de saison à la Baule. En 10 ans nous avons vécu plein de moments exceptionnels avec le volley! De très bons comme la 1ère victoire contre le RC Cannes et des plus difficiles comme sa blessure au genou à Mulhouse sous mes yeux. Elle a toujours joué en pensant d'abord à l'équipe, capable de dépanner à différents postes selon les saisons, sans jamais se plaindre et en étant efficace. C'est un atout majeur dans un collectif. Evidemment elle va me manquer dans l'équipe car elle est aussi mon amie mais il est temps pour elle de rejoindre le clan des kinés!  


BasPagePartenairesVBN-2020.png

Volley-Ball Nantes

Section Professionnelle 

Complexe Sportif Mangin-Beaulieu

Tél : 02.40.30.11.18

Mail : contact@volleyballnantes.com

Newsletter du Volley-Ball Nantes

© 2020 Volley-Ball Nantes, Conception & Design : Beaccentgraph & Corentin Pingeon. Photos : Corentin Pingeon